Cabinet Livarot Pays d’Auge
Notre Dame de Courson
praticien thérapeute cabinet

Consultation uniquement sur rendez-vous
du lundi après-midi au samedi matin
– en cabinet
– en téléconsultation

07 69 41 92 17

Notre Dame de Courson : A 8 minutes de Livarot – 15 minutes de Lisieux, Orbec, Vimoutiers

Tarifs

Moyens de paiement : espèces et cartes bancaires
Paiement sécurisé pour la téléconsultation
(Les chèques ne sont plus acceptés)

Gestion des émotions & Hypnose
50€
moins de 17 ans – 40€

Douleurs Séance Ostéothérapie
40€

Code de déontologie

Respect de la personne et de sa subjectivité : Le praticien considère la personne qui le consulte comme un sujet unique et libre. Ce qui le conduit à respecter sa dignité, son intimité, ses parts inconscientes et leur expression symbolique, son autonomie, ses options philosophiques ou religieuses.

Intégrité : Le praticien se met au seul service du processus psychothérapique de la personne. Il ne fait rien qui pourrait lui nuire ou qui serait motivé par l’intérêt de tiers ou par des fins personnelles conscientes ou inconscientes autres que celles de la psychothérapie.
La thérapie alternative tel que l’hypnose peut être complémentaire avec un traitement médical, mais en aucun cas elle ne se substitue à celui-ci.

Compétence professionnelle : Le praticien s’autorise de sa compétence acquise par un travail psychothérapique approfondi sur lui-même. Par des formations spécialisées, par un questionnement constant de sa pratique et par une coopération avec ses pairs dans le cadre d’instances professionnelles.
Le praticien respecte la législation sur les droits des personnes, de leur dignité, de leur liberté et de leur protection.
Le praticien se réserve le droit de refuser un accompagnement, et d’adresser le/la consultant(e) vers d’autres professionnels qualifiés, s’il ne dispose pas des connaissances ou compétences nécessaires.

Secret professionnel : Le praticien est soumis aux règles usuelles du secret professionnel qui s’étend à tout ce qu’il a vu, entendu ou compris au cours de sa pratique. Il prend toutes les précautions nécessaires pour préserver l’anonymat et la confidentialité des personnes qui le consultent ou l’ont consulté. Les obligations concernant le respect du secret professionnel s’imposent quel que soit le cadre d’exercice.

Abstinence sexuelle : Le praticien s’abstient de toute relation sexuelle avec les personnes qui le consultent ainsi qu’avec ses étudiants en formation et collègues en supervision.

Sécurité physique et morale : Dans le cadre de sa pratique, le praticien instaure une règle de non-violence sur les personnes et les biens. Il veille à ce que ses interventions ou ses conseils ne puissent pas nuire à la sécurité physique et morale des personnes qui le consultent.

Transmission d’informations : Si des raisons thérapeutiques nécessitent la collaboration avec une autre personne donnant des soins, le praticien ne peut partager ses informations qu’avec l’accord de la personne qui le consulte.

Responsabilité Professionnelle : Outre les responsabilités civiles et pénales de tout citoyen, le praticien a une responsabilité professionnelle. Dans le cadre de sa compétence professionnelle, il décide et répond personnellement du choix et de l’application des méthodes et techniques qu’il met en œuvre et des avis qu’il formule.
Le praticien ne peut se prévaloir du processus psychothérapique pour cautionner un acte illégal. Il est soumis aux obligations de la loi commune.
Dans les cas de situations pouvant porter atteinte à l’intégrité psychique ou physique de la personne qui le consulte ou d’un tiers, il évalue avec discernement la conduite à tenir en tenant compte des dispositions légales en matière de secret professionnel, d’assistance à personne en danger et d’obligation de dénonciation de crime.